Fête de l’Assomption sur l’Altiplano

Des questions sur ce circuit ?
Des questions sur ce circuit ?
Nom et prénom*
Adresse email*
Votre message*
Save To Wish List

Adding item to wishlist requires an account

85

Pourquoi choisir Mayaexplor ?

  • 30 ans d’expérience
  • Agence locale – Prix sans intermédiaire
  • Guides et chauffeurs francophones
  • Réponse en français en 48h

N’hésitez pas à nous contacter !

Nous sommes spécialistes du voyage personnalisé et nous serons ravis de répondre à vos questions.

contact.mayaexplor@gmail.com

Remplir notre questionnaire de demande de voyage

Durée : 13 jours (en août, début du circuit : le 8 août)
Où ? Guatemala et le site de Copán au Honduras
Vol international : arrivée à Ciudad de Guatemala
Vol international : départ de Ciudad de Guatemala
Tout public - Niveau découverte
Circuit personnalisable
Circuit fête traditionnelle et rencontres.
Un circuit spécial de deux semaines pour découvrir les plus beaux endroits du Guatemala et une superbe fête traditionnelle en terres mayas, avec le tout le confort d´un itinéraire optimisé et des transferts privatifs.



Le voyage
  • La découverte inédite des festivités de l’Assomption à Sololá : processions et célébrations traditionnelles authentiques
  • Des rencontres enrichissantes avec plusieurs familles mayas accueillantes
  • L’exploration du haut massif des Cuchumatanes et du village de Todos Santos
  • La visite des incontournables cités mayas précolombiennes : Quiriguá, Copán, Tikal

Sur son petit territoire, le Guatemala foisonne de paysages contrastés et d’écosystèmes variés. Lors de ce séjour de 13 jours, vous explorerez d’abord l’altiplano. Sur ces hautes terres, notre itinéraire vous emmènera dans la ville coloniale d’Antigua, sur les rives du majestueux lac Atitlán, dans les marchés multicolores des villages mayas Chichicastenango, de San Francisco el Alto et de Todos Santos, à deux pas du cratère du volcan actif Pacaya et des cimes la cordillère des Cuchumatanes. Moment fort de votre voyage : les célébrations du 15 août pour l’Assomption dans la petite ville de Sololá : danses millénaires, processions et somptueux habits traditionnels. Ensuite, vous découvrirez les basses terres. Leurs richesses naturelles et archéologiques impressionnent lors des explorations des vestiges classés des anciennes cités mayas mais aussi des mangroves, de la région des Caraïbes et des forêts tropicales.

Quelques extensions de séjour possibles

  • Le site naturel de Semuc Champey (en programmant un retour vers la capitale par voie terrestre depuis la région de Tikal)
  • Plage sur le Pacifique en fin de voyage : réserve naturelle de Monterrico
  • Une journée / une nuit en chambre d’hôte dans une plantation de café au pied de la Cordillère volcanique

(voir toutes nos extensions)

Ce que pensent nos voyageurs de ce circuit :
  • Je voulais vous remercier pour l’organisation de ce voyage et vous dire que nous en gardons de merveilleux souvenirs. Nous sommes unanimes pour exprimer sans réserve notre satisfaction et nous recommanderons avec enthousiasme Mayaexplor à tous nos amis. […] Le programme était excellent et correspondait à nos attentes. Nous avons retrouvé avec plaisir les endroits que nous avions déjà visités et nos amis qui découvraient le Guatemala ont été enchantés et sont très enthousiastes quant à votre professionnalisme et notamment la prestation de notre chauffeur Manuel. […] Tout était vraiment très bien ; le confort des chambres, le choix des hôtels, la qualité des petits déjeuners.et la gentillesse du personnel. […] Nous avons eu deux guides : Tito à Copán qui est très compétent et Marvin à Tikal qui non seulement est très compétent mais est aussi très disponible et à l’écoute des touristes. Il nous a fait découvrir des endroits que nous n‘avions pas vu en 2007 et nous gardons un très bon souvenir de cette visite. […] Parce que tout a été très bien organisé et nous n’avons eu que de bons moments. Nous recommanderons Mayaexplor également pour l’excellence du contact et le suivi en amont du voyage.

    Francine L.
    Groupe d'amis
L’itinéraire
L’itinéraire jour par jour

La plupart de nos circuits commencent, après l’arrivée des voyageurs à l’aéroport de Ciudad de Guatemala, par un court transfert à Antigua et une première nuit dans cette petite ville accueillante, puis sa visite le lendemain avec une seconde nuit dans le même hôtel.

Antigua se situe à une heure de l’aéroport international de la capitale. C’est, de l’avis des voyageurs, le meilleur endroit pour se reposer pendant deux nuits consécutives dans un cadre calme après le vol international, s’habituer au décalage horaire, changer de l’argent et prendre des repères.

Jour 1Arrivée au Guatemala le dimanche

L’itinéraire sera modifié, si votre jour d’arrivée n’était pas un dimanche, afin de concorder avec les jours de marché à Chichicastenango (les jeudis et dimanches), à San Francisco El Alto (les vendredis) et bien entendu pour inscrire la visite du village de Sololá le 15 aout dans le déroulement du circuit

Hébergement : hôtel (Antigua 1ère nuit).


Accueil à l’aéroport de Ciudad de Guatemala.
Transfert pour Antigua. Principale capitale des Espagnols jusqu’en 1773, la ville bénéficie d’un magnifique écrin dans sa vallée entourée de 3 majestueux volcans de la Sierra Madre : le Fuego (3763 m), actif, l’Acatenango (3976 m) et l’Agua (3760 m).  Les rues pavées bordées de maisons coloniales colorées offrent de belles perspectives sur les volcans environnants. A Antigua, les températures y sont agréables toute l’année grâce à ses 1500 mètres d’altitude, correspondant encore au milieu tropical au Guatemala.
Nuit dans le centre historique de la petite ville d’Antigua (deux nuitées sur place).

Jour 2Ville coloniale d’Antigua

Repas inclus : petit déjeuner.
Hébergement : hôtel (Antigua 2e nuit).


Endormie en milieu tropical entre les volcans Agua, Fuego et Acatenango, Antigua est  l’une des plus belles villes coloniales d’Amérique. Joyau d’architecture baroque, elle est classée Monument National et Monument des Amériques, et fait également partie de la prestigieuse liste du Patrimoine Mondial de l’humanité établie par l’Unesco. L’ancienne capitale, fondée au XVIe siècle par les espagnols a subi de nombreux séismes lors de son histoire, manifestations de l’omniprésence de la nature vivante et dynamique déifiée par les mayas  d’autrefois. En 1776, le gouvernement espagnol décide de déplacer la capitale dans un autre lieu, à Ciudad de Guatemala, figeant la ville d’Antigua dans le temps (la ville ne verra  plus de transformations à partir de ce moment) en une ville à l’architecture coloniale et aux superbes ruines et jardins du plus grand romantisme.
La ville se visite agréablement à pied, ses principaux monuments se situent dans le centre historique: église de la Merced, cathédrale, place centrale, couvents des Capuchinas et de Santa Clara, Parque de la Union.
Seconde nuit à Antigua.

Jour 3Au choix : Randonnée guidée dans le Parc national du Volcan Pacaya ou visite d’une plantation de café et de deux villages mayas du lac Atitlán

Repas inclus : petit déjeuner.
Hébergement : hôtel (Panajachel 1ère nuit).


1) Randonnée guidée dans le Parc national du Volcan Pacaya (volcan actif)

Randonnée guidée.

Niveau de marche modéré.
Randonnée accessible pour toute personne active et habituée à randonner sur sentiers de forêt.
Dénivelée positive : 350 m. Dénivelée négative : 350 m. 3 h 30 de marche. (Possibilité de faire la randonnée en cheval tenu.)


Transfert jusqu’au Parc national du volcan Pacaya. Pour votre randonnée, un guide du Parc national vous accompagnera dans votre observation du volcan depuis le centre des visiteurs jusqu’à sa base recouverte d’anciens champs de lave noire. Quand le temps est dégagé, on peut admirer non seulement le Pacaya (sommet à environ 2552 m) mais aussi plusieurs volcans de la cordillère volcanique, comprenant l´impressionnant volcan Fuego (« Feu »), très actif.
En fonction de l’activité éruptive, possibilité d´observer les coulés de lave incandescente. Le volcan Pacaya est l’un des volcans les plus actifs d’Amérique centrale… et l´un des plus faciles à observer de la région !
Transfert dans l’après-midi sur la route panaméricaine à travers l´altiplano, jusqu’à Panajachel, village paisible situé à 1500m sur les rives du lac Atitlán.
Nuit à Panajachel (deux nuitées prévues sur place).

2) Visite d’une plantation de café et des villages mayas de la rive Nord-est du lac Atitlán

Tout à côté d’Antigua, dans le village de Jocotenango, vous visiterez la superbe église coloniale mais aussi la belle plantation de café-musée de La Azotea. En vous promenant dans la maison principale de la plantation, vous parcourrez une exposition qui retrace notamment l’évolution des techniques et procédés de fabrication du café. Dans le musée indigène maya Casa Kojom, situé dans la même propriété, vous découvrirez la musique maya précolombienne et contemporaine et quelques traditions textiles.

Transfert ensuite pour le lac Atitlán. Sur la route, arrêt dans la petite ville de Sololá pour y découvrir le marché maya. La position géographique de ce village, situé entre l’Altiplano et la plaine côtière Pacifique, explique que l’on y rencontre un incroyable brassage de populations et de vêtements traditionnels mayas multicolores. Par une route très panoramique (très belles vues – arrêts photos possibles), découverte de la rive Nord-est du lac Atitlán et de ses villages Kaqchikels : San Antonio Palopó, où les habitants se consacrent principalement à l’agriculture en terrasse, et Santa Catarina Palopó où nous observons d’autres costumes traditionnels : les  femmes portent le huipil (blouse traditionnelle brodée à la main) de couleur turquoise et les hommes portent un pantalon court brodé multicolore. Première nuit à Panajachel, sur les bords du majestueux lac Atitlán, entouré de ses trois grands volcans.

Jour 4Lac Atitlán : villages mayas de Santiago et de San Juan

Repas inclus : petit déjeuner à l’hôtel et repas de midi en famille maya.
Hébergement : hôtel (Panajachel 2e nuitée).


Le lac Atitlán est l’un des plus beaux du monde selon Aldous Huxley. Il se situe à 1500 m d’altitude en région tropicale (au Guatemala, le milieu tropical s’étend jusqu´à 1800 m d’altitude). Ce lac est encaissé dans une ancienne caldeira, entre trois hauts volcans de 3000 m.
La traversée en bateau du Nord au Sud du lac vous fera passer entre les colossaux volcans éteints pour arriver jusqu´à une baie tranquille où, dès l´aube, les pécheurs s´activent dans leur barques traditionnelles.
A Santiago, vous admirerez les riches vêtements traditionnels portés par les femmes, dont le fameux tocoyal : turban de plusieurs mètres de long porté dans les cheveux, les hommes portent de beaux pantalons blancs brodés d’oiseaux de toutes les couleurs. Vous pourrez y rendre visite à Maximón, dieu maya contemporain. Cette statue représentant le dieu est richement vêtue et attend ses fidèles dans une chapelle installée chez un membre de sa confrérie. Scènes étonnantes, entre fleurs, dévotion, encens et offrandes d’alcool.
Pour rejoindre San Juan La Laguna, vous passerez en bateau sous les pieds du majestueux volcan San Pedro. San Juan est l’un des plus jolis villages du lac. Beaucoup de femmes s’y sont organisées en coopératives, et elles vous montreront comment elles récupèrent les savoirs ancestraux de la teinture du coton grâce aux plantes. Vous prendrez votre  repas de midi chez une famille maya (organisé par une association villageoise écotouristique).

Retour par bateau à Panajachel, sur la rive Nord.
Seconde nuit dans le village.

Jour 5Marché maya et village de Chichicastenango

Repas inclus : ppetit déjeuner à l’hôtel et repas du soir chez l’habitant maya.
Hébergement : logement chez l’habitant.


Route pour le village de Chichicastenango, riche en traditions. On y a d’ailleurs retrouvé un des rares écrits précolombiens : le Popol Vuh, considéré comme l´équivalent de la Bible pour les Mayas Quichés.

Mais le village est surtout connu pour ses marchés extrêmement colorés et pour les scènes de syncrétisme religieux que l’on peut observer continuellement devant et dans son église coloniale. Cette église a été construite par les Espagnols au XVIème siècle à l’emplacement d’un ancien temple maya, les escaliers qui y mènent comportent une marche pour chaque mois du calendrier Maya, soit dix-huit.

En vous promenant dans les ruelles, vous découvrirez ainsi un des plus célèbres marchés d’artisanat de la région. Explosion de couleurs ! Vous y trouverez des objets en bois, en argent, mais aussi des tissus, des fruits et de l’encens traditionnel (« copal »). Parmi les plus beaux objets que vous pourrez acheter figurent les « huipils », les blouses brodées portées par les femmes et les masques de danseurs traditionnels.

A 10 minutes de marche du village, se trouve le cimetière. Se promener entre les tombes colorées permet souvent d’observer de belles cérémonies mayas demandant conseil ou aide aux ancêtres de la famille en suivant des rituels ancestraux. Il est également possible de marcher jusqu’à la colline de Pascual Abaj, où les Mayas réalisent des cérémonies qui mélangent des rites catholiques et mayas.

En milieu d’après-midi, transfert à travers l’altiplano et ses volcans par la route panaméricaine pour arriver à Totonicapan.

Repas du soir et hébergement chez l’habitant maya. Une occasion sympathique de partager un petit moment de vie avec une famille des Hautes Terres et d’apprécier pleinement l’hospitalité des mayas !

Jour 6Marché maya de San Francisco El Alto et région de Quetzaltenango

Repas inclus : petit déjeuner chez l’habitant.
Hébergement : hôtel (Huehuetenango).


Vous suivrez la route panaméricaine à travers l’altiplano jusqu’au village de San Francisco El Alto, situé à 2630 m d’altitude. Balade dans le village pour la visite d’un des plus grands marchés indigènes de la région (marché aux bestiaux, étoffes brodées multicolores, meubles de pin, fruits et épices de toutes les régions du pays, etc.). A proximité du marché, vous pourrez assister à des cérémonies mayas devant un panorama exceptionnel. Après avoir visité cet immense marché, promenade dans les villages mayas de la région : Zunil avec son beau cimetière traditionnel dominé par le volcan Santa Maria (3770 m), San Andrés Xecul dont l’église possède une façade incroyablement colorée, église de Salcajá, la plus ancienne église d’Amérique centrale, sa fondation date de 1524.

Puis, vous parcourrez une route panoramique à travers les champs en patchwork cultivés à la main pour arriver jusqu’aux sources Georginas. Vous pourrez vous y baigner dans de grandes piscines naturelles d’eaux chaudes et thermales, sur les flancs du volcan Zunil, au sein d’une superbe jungle d’altitude où se développent de grandes fougères arborescentes. Peu visitée par les voyageurs de par sa position un peu à l’écart des routes touristiques « classiques », la région montagneuse de Quetzaltenango possède de superbes sites naturels et villages mayas riches en traditions.

En milieu d’après-midi, route pour la ville de Huehuetenango (située à 1900 m d’altitude), au pied de las Sierra de los Cuchumatanes.
Nuit à Huehuetenango.

Jour 7Village de Todos Santos et haut plateau des Cuchumatanes

Repas inclus : petit déjeuner.
Hébergement : hôtel (Quetzaltenango).


Transfert sur le plateau sommital des Cuchumatanes. Au sommet de la route permettant d’accéder au plateau, se trouve un point de vue à 3300 m qui permet d’apercevoir, par temps dégagé, les volcans de la cordillère volcanique : Tacaná, Tajumulco (culminant à 4222 m, c’est le plus haut volcan d’Amérique centrale), Santa Maria, Atitlán. Cette chaine montagneuse est formation karstique et s’élève entre 1800 m et 3900 m, du fait des soulèvements des plaques tectoniques se rencontrant au Guatemala. Ces variations d’altitude permettent d’observer des végétations très diverses. C’est la chaine de montagnes non volcanique la plus élevée de toute l’Amérique centrale. Selon certains historiens, c’est dans ces régions que serait née la langue maya, il y a environs 4600 ans. La Sierra de Los Cuchumatanes propose des paysages très différents de tous les autres au Guatemala. Nous sommes ici principalement sur de hauts plateaux, remplis d’agave énormes et de pins.

Voici ce que dit de la Sierra dans un de ses livres l’écrivain guatémaltèque Miguel Angel Asturias (prix Nobel de la Littérature) :

 » C’est la première terre que le navigateur découvre de la mer du Sud. Il la contemple ébloui. Elle est le nuage terrestre où naît le maïs. Le premier grain de maïs qu’il y eut sur la terre. Le puma rose se réfugie dans ses collines avant que le temps ne descende du ciel. Liberté du premier pin, vert noirâtre de la nuit, lunaire, suivi d’un autre pin, puis d’un autre et d’un autre. Pins et cyprès vont ensembles par des raidillons et se tendent leurs branches pour s’aider les uns les autres à sauter les ravins, ils forment des groupes sur les collines, ils se répartissent sur les plateaux, ils se serrent dans les cavées, ils se séparent dans les gorges et grimpent en file indienne vers les cimes où ils s’arrêtent pour contempler, du plus haut des Andes Vertes, sous le ciel d’un indigo vif, les volcans empanachés de fumée, l’argent savonneux des fleuves et les lacs de nickel brillant. »
Miguel Angel Asturias : Le Larron Qui Ne Croyait Pas Au Ciel.

Route sur le haut plateau puis descente dans la vallée jusqu’au village de Todos Santos, à 2500 m d’altitude, via une route offrant des panoramas grandioses. Les Mayas Mams qui habitent cette région ont conservé leurs superbes habits traditionnels tissés et brodés à la main : pour les hommes, chemise richement brodée et pantalons rayés de rouge et de blanc ; pour les femmes, blouse aux tonalités mauve et rouge et jupe bleu foncé. (Jour de marché à Todos Santos : les samedis). Les productions principales des villages de la région sont l’agriculture (café, pommes de terre, maïs…) et l’élevage de moutons.
Redescente du massif et route vers Quetzaltenango.
Nuit dans le centre historique de la ville.

Jour 8Fête de l’Assomption à Sololá : processions et célébrations traditionnelles A ne pas manquer lors d’un voyage en août au Guatemala !

Repas inclus : petit déjeuner.
Hébergement : hôtel (Ciudad de Guatemala).


Départ de Quetzaltenango en début de matinée pour revenir par la route Panaméricaine jusqu’au village de Sololá. La Sainte patronne de ce village, la Vierge de l’Assomption, est célébrée avec faste autour de la date du 15 aout : les villageois et habitants de la région lui rendent hommage en organisant pendant une semaine de nombreuses festivités et une grande foire animée. Moment culminant de cette fête : la messe du 15 aout, avec ses superbes processions accompagnées de danses traditionnelles considérées parmi les plus authentiques des Hautes Terres : la danse des Cerfs, la danse des « mexicains. Les habits et masques des danseurs rivalisent de décorations et de broderies multicolores. Les vêtements traditionnels de cérémonie sont brodés à la main et portés par les membres des confréries pour les processions. Ce sont de véritables œuvres d’art. Très peu de voyageurs assistent aux célébrations, c’est une occasion unique de s’immerger dans un moment important et authentique de la vie des habitants de la région.

Dans l’après-midi, route vers la capitale.

Nuit dans le confortable 10e arrondissement de Ciudad de Guatemala.

Jour 9Site archéologique de Copán (Honduras)

Repas inclus : petit déjeuner.
Hébergement : hôtel (Copán).
Visite guidée en français incluse : site archéologique de Copán et son musée.


Route pour le Honduras, par la route Atlantique. Cette route vous fera traverser des paysages très différents. Vous longerez les belles montagnes de la Sierra de las Minas, puis la vallée et le fleuve Motagua. Vous traverserez des plaines remplies de cactus chandeliers et des cultures de melon et d’ananas. Traversée de la frontière (vous gardez le même véhicule et le même chauffeur).

Visite avec un guide francophone spécialiste du site archéologique de Copán. Les stèles de ce site sont des chefs d’œuvre de l’art maya. L’escalier sculpté est également exceptionnel. Ce site est considéré comme l’Athènes du monde maya et classé par l’Unesco et le grand musée du site est immanquable : y ont été réunis de nombreux bas et hauts reliefs, stèles et décorations de temples. Le site de Copán se situe dans une vallée tropicale à quelques 600 m d’altitude.  Le parc archéologique est toujours recouvert d’une belle forêt tropicale et, au cours de votre visite, vous pourrez assister à des vols de splendides aras macaos (aras rouges), oiseau national du Honduras.

Nous vous recommandons de déguster après les visites, l’excellent café de la région.

A deux pas de la jolie place du village, vous pourrez visiter les deux petits musées proposant un complément particulièrement intéressant à la visite du site archéologique.

Nuit dans l’accueillant village de Copán Ruinas, à l’architecture coloniale.

Jour 10 Site archéologique de Quiriguá et village caraïbe de Livingston

Repas inclus : petit déjeuner.
Hébergement : hôtel (Lívingston).
Visite libre.


Retour au Guatemala pour vous diriger vers les Caraïbes ! Vous traverserez des régions remplies de cactus chandeliers et de calebassiers. Arrêt à Quiriguá. Visite libre du site archéologique de Quiriguá, aux impressionnantes stèles, les plus hautes actuellement découvertes dans le monde maya. Ce site se trouve dans une poche de forêt tropicale au milieu d’une immense bananeraie. On peut y observer de nombreux oiseaux comme des toucans et des perroquets mais aussi de très beaux arbres tropicaux. Pendant la traversée de la bananeraie, un arrêt vous permettra d’observer le système de culture de cette herbe gigantesque, culture qui façonna littéralement les paysages politique, économique et social du pays au cours du XXe siècle.

En milieu de journée, transfert à Puerto Barrios, l’ancien grand port atlantique du pays : vous y retrouverez votre batelier qui vous emmènera jusqu’au village caraïbe de Livingston, en longeant la côte. La population de ce village isolé du reste du pays est encore majoritairement constituée de noirs Garifunas, peuple vivant sur les côtes atlantique entre Belize, Guatemala, Honduras et Nicaragua. Ce peuple à l’histoire unique s’est formé grâce à une fusion d’esclaves noirs et d’indiens Caraïbes au cours du XVIIe siècle. En 2001, la danse, la musique, la religion et la langue garifunas ont été déclarées chef-d’œuvre du patrimoine oral et immatériel de l’humanité par l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO).

Nuit dans le village.

Suggestion : déguster en terrasse de café une « coco loco », noix de coco avec du rhum ou gouter à la spécialité locale, le « tapado » un délicieux plat à base de lait de coco et fruits de mer.

Jour 11 Fleuve Rio Dulce, fortin de San Felipe et île de Flores

Repas inclus : petit déjeuner.
Hébergement : hôtel (Flores).


Après le petit déjeuner, excursion en barque motorisée sur les eaux tranquilles du río Dulce, entouré d’une végétation tropicale exubérante. Avec ses gorges et sa végétation tropicale luxuriante, les rives du  fleuve comportent plusieurs réserves naturelles : falaises impressionnantes, îles aux oiseaux, mangroves, où les pirates se cachaient pour attaquer les navires pleins de richesses qui repartaient vers l’Espagne. Singes, fourmiliers, toucans, coatis, iguanes, lamantins, pélicans, aigrettes, hérons habitent cette région riche en faune et en flore. A mi-parcours, visite de l’association villageoise maya Ak Tenamit pour découvrir la forêt tropicale et l’artisanat des mayas Kekchis, en remontant un affluent du fleuve. Porte d’entrée de la mer des Caraïbes et plus grand fleuve du pays, le Rio Dulce relie la mer des Caraïbes et le lac Izabal le plus étendu du Guatemala (590 km2). Ce lac et le fleuve représentent un des plus importants éléments du réseau hydrographique de l’Est du pays, permettant l’écoulement des eaux pluviales des Hautes Terres du Guatemala jusqu’à l’Atlantique. A la fin de l’excursion, visite libre du petit fortin de San Felipe qui protégeait les entrepôts espagnols installés sur les rives du lac Izabal des incursions des pirates et corsaires. Aujourd’hui, ce charmant petit fortin fait figure d’image carte postale de la région !

Dans l’après midi, route à travers la région du Peten, pour rejoindre la petite île de Flores, sur le lac Peten Itza. Le long des routes, vous verrez de nombreux ceibas (fromagers), l’arbre national du Guatemala, mais surtout l’arbre sacré des mayas. Dernière région à avoir été recolonisée, le Peten fut un des foyers d’occupation maya les plus importants de la région. Les dernières études réalisées grâce aux analyses menées avec la technique du lidar ont prouvé que plusieurs millions de mayas ont occupé ces terres fragiles pendant 18 siècles !

Nuit sur la charmante petite île de Flores, sur le lac Peten Itza (le 3e en superficie du pays avec 90 km2). Aux allures de sympathique village de vacances, cette petite île d’à peine 1 km2 est le chef lieu du département du Peten, qui lui représente pratiquement 30% de la superficie totale du Guatemala. Les petites rues en pavé sinuent entre les maisons colorées et offrent de belles vues sur le lac Peten Itza. Les couchers de soleil sur le lac sont souvent superbement colorés.

Jour 12Site archéologique et Parc national de Tikal

Repas inclus : petit déjeuner.
Hébergement : hôtel (Ciudad de Guatemala).
Visite guidée en français incluse : site archéologique et Parc national de Tikal.
Vol Flores – Ciudad de Guatemala inclus.


Suggestion : avant de quitter Flores, prenez le temps d’en faire le tour en parcourant la rue basse qui fait le tour de l’île (rue « intérieure » plutôt que celle qui longe les eaux du lac). L’architecture des anciennes maisons est très élégante : hauts de portes et de fenêtres en forme de coquille Saint Jacques, paliers des maisons en hauteur par rapport au niveau de la rue (le niveau du lac monte par cycles de 50 ans et inonde alors les rues basses de la petite ville), façades colorées… Vous pourrez peut-être même observer encore des maisons mayas traditionnelles aux murs en briques d’adobe recouverts de stuc blanc et au toit végétal.

Transfert à Tikal. Pour rejoindre l’entrée du site archéologique, vous traverserez la partie Sud du Parc national, une belle occasion d’observer la forêt tropicale et, peut-être, de déjà apercevoir des animaux ! Visite de Tikal avec un guide francophone spécialiste du site et du Parc. Le Parc national de Tikal est l’un des rares biens du patrimoine mondial inscrit dans la liste de l’Unesco à la fois sur des critères naturels et culturels, tant pour son extraordinaire biodiversité, que pour son importance archéologique. Cet ancien centre cérémoniel, occupé principalement du IXe siècle avant notre ère au IXe siècle de notre ère, se situe au cœur d’une réserve naturelle de plus de 576 km2 de forêt tropicale.
Avec ses pyramides majestueuses (le temple IV mesure plus de 70 m de hauteur !), Tikal est le site maya le plus impressionnant du pays, voire du Monde Maya. Pendant la période précolombienne, le rayonnement politique, économique et culturel de cette immense métropole maya s’étendait jusqu’aux hauts plateaux mexicains ! Votre guide vous fera découvrir la faune et de flore en parallèle à la visite archéologique. Les différents écosystèmes protégés abritent plusieurs espèces de singes, des fourmiliers, plus de 300 espèces d’oiseaux, mais aussi des cerfs et des coatis. Les différentes espèces végétales tropicales sont tout aussi passionnantes, il y a plus de 200 espèces d’arbres dans la réserve.

Route pour l’aéroport de Flores pour le court vol en fin d’après-midi vers la capitale (50 min de vol).

Nuit en hôtel dans le 10e arrondissement à Ciudad de Guatemala.

 

Jour 13Vol retour

Repas inclus : petit déjeuner.


Court transfert à l’aéroport de Ciudad de Guatemala pour le vol retour (enregistrement des bagages trois heures avant le décollage). Selon l’horaire de votre vol, possibilité de visiter les principaux musées de la capitale (nous consulter). Dans ce cas, privilégier des vols en milieu ou fin d’après-midi.

Le budget

Coût en US $, par personne, en chambre double, selon le nombre de participants :

en hôtels 2 / 3 * (catégorie A) ou en hôtels 3 / 4 * (catégorie B)

2 personnes
3 personnes
4 personnes
A
B
A
B
A
B
2175
2380
1775
1980
1525
1730

5 personnes
6 personnes
7 personnes
A
B
A
B
A
B
1410
1615
1425
1630
1355
1560

Supplément chambre single
Réduction chambre triple
A
B
A
B
300
460
100
115

Détails de toutes les prestations : contactez-nous

N’hésitez pas à nous demander des programmes et des itinéraires personnalisés adaptés à vos souhaits et contraintes : nous sommes des spécialistes du voyage personnalisé au Guatemala et dans l’ensemble du Monde maya !

Le prix comprend :

  • 11 nuitées en hôtels 2/3* ou 3/4 * en chambre double et 1 nuit chez l'habitant maya le J5 ;
  • les petits déjeuners américains ;
  • les transferts et transports terrestres en véhicule privé avec chauffeur (J1, J3 à J12 avec chauffeur francophone*) ;
  • le vol intérieur Flores-Ciudad de Guatemala le J12 ;
  • les transferts en bateaux privés : de Panajachel à Santiago Atitlán puis à San Juan La Laguna (aller/retour) le J4, de Puerto Barrios à Lívingston le J10 et de Lívingston à Río Dulce le J11 ;
  • les entrées dans le Parc national du volcan Pacaya ou de la plantation de café selon votre choix sur le programme du J3 ;
  • le guide local hispanophone pour le Parc national du volcan Pacaya, si vous choisissez cette excursion le J3 ;
  • les entrées aux sites de Copán, Quiriguá et de Tikal ;
  • les services de guides spécialisés francophones* sur les sites archéologiques de Copán et de Tikal.

* francophone(s) si disponibilité au moment de votre inscription.

Le prix ne comprend pas :

  • le vol international ;
  • les services de guides autres que ceux indiqués dans le programme ;
  • les taxes d'aéroport ;
  • vos assurances voyage (annulation/interruption de séjour/perte de bagages/assistance) ;
  • les suppléments imposés par certains hôtels pendant les fêtes de fin d’année et pendant la semaine de Pâques ;
  • les entrées aux sites, musées et réserves autres que celles indiquées dans la rubrique « Le prix comprend » ;
  • tout ce qui n’est pas indiqué dans la rubrique « Le prix comprend ».

Vos dépenses sur place :

  • les repas autres que ceux indiqués ;
  • les boissons et achats personnels ;
  • les pourboires ;
  • les entrées autres que celles indiquées dans la rubrique « Le prix comprend » ;
  • les frais de passages à la frontière du Honduras (de l’ordre de quelques dollars US : démarches administratives rapides et faciles à accomplir personnellement selon législation centraméricaine.

Calendrier de paiement :

A plus de 35 jours de la date de départ du voyage, vous devrez régler un acompte de 40 % du prix total du voyage à l’inscription. Pour toute inscription à moins de 35 jours de la date du départ, le paiement doit être effectué en une seule fois et pour la totalité du prix du voyage. Le solde du prix du voyage devra être réglé, au plus tard 35 jours avant la date de départ.

Sur le terrain
L’organisation

L’équipe :

  • un chauffeur francophone de notre équipe (francophone sous réserve de disponibilité au moment de votre inscription) ;
  • des bateliers expérimentés avec qui nous travaillons depuis de nombreuses années ;
  • pour la visite des sites archéologiques, des guides spécialistes et passionnés choisis non seulement pour leurs aptitudes (expérience, sérieux, aptitude à gérer un groupe, aptitudes linguistiques) mais également pour leurs connaissances en archéologie ainsi que pour leurs connaissances de la faune et la flore de leurs régions. Les sites archéologiques inscrits dans les programmes de nos voyages se situent dans la forêt tropicale : un environnement rendant encore plus passionnantes les visites des sites !
  • l’équipe de bureau disponible pour toute question et pour le suivi pendant le déroulement de votre voyage.

Les déplacements :

  • transferts terrestres en véhicules privatifs avec air conditionné ;
  • transferts privatifs en bateau sur le lac Atitlán et sur le fleuve du Rio Dulce ;
  • un vol intérieur entre Flores et Ciudad de Guatemala le J12.

L’hébergement :

Hôtels 2-3* ou 3-4* selon la catégorie que vous aurez choisie, en chambre double.

Nuit chez l’habitant maya le J5.
L’hébergement en chambre individuelle ou en chambre triple est possible (nous consulter).

Quelque soit leur catégorie, les hôtels sont choisis, avant tout, en fonction de leur charme, de leur confort, et de leur situation.

Nous vous invitons à regarder en détail la sélection d’hôtels que nous vous enverrons : les sites Internet des hôtels vous permettront de mieux comprendre nos choix et de vérifier la qualité des hôtels. En terme de rapport qualité / prix / situation / charme, ils sont reconnus comme les meilleurs du pays.

Concernant  l’attribution du nombre d’étoiles par hôtels : il n’existe pas de normes officielles au Guatemala pour la classification des hôtels. Le nombre d’étoiles que nous indiquons est le résultat d’un recoupement entre nos choix personnels, les avis de nos voyageurs et les appréciations communément admises par les autres professionnels locaux.

Les repas :

  • les petits déjeuners à l’hôtel (ou chez l’habitant le J6) ;
  • le repas de midi le J4 dans une famille maya tzutujil à San Juan La Laguna ;
  • le repas du soir le J5 dans une famille maya quiché, à Totonicapan.

Argent/devises :

Au Guatemala
La devise est le quetzal guatémaltèque (GTQ).

Taux de change (cours indicatif) : 1 US$ = 7.60 GTQ.

Le dollar américain est la monnaie de référence et peut être utilisé quasiment partout. Il est très difficile de changer des euros. Les petits achats se font en monnaie locale. Les cartes de crédit Visa sont bien acceptées, la MasterCard est un peu plus compliquée à utiliser ; des distributeurs automatiques de billets (ATM) sont disponibles dans les grandes villes, à côté des banques et dans de nombreuses stations services et centres commerciaux.

Au Honduras
La devise est la Lempira hondurienne (HNL).

Taux de change (cours indicatif) : 1 US$ = 25 HNL.

Distributeurs de billets (ATM) nombreux dans le pays.

Mais au Honduras, à Copán, à 10 kms de la frontière du Guatemala : paiements acceptés en quetzals pour les repas, boissons et souvenirs et en US $ pour les entrées au site et musées. Utiliser de l’argent du Honduras n’est donc pas nécessaire.

Photos