Amérique centrale

Des questions sur ce circuit ?
Des questions sur ce circuit ?
Nom et prénom*
Adresse email*
Votre message*
Save To Wish List

Adding item to wishlist requires an account

276

Pourquoi choisir Mayaexplor ?

  • 30 ans d’expérience
  • Agence locale – Prix sans intermédiaire
  • Guides et chauffeurs francophones
  • Réponse en français en 48h

N’hésitez pas à nous contacter !

Nous sommes spécialistes du voyage personnalisé et nous serons ravis de répondre à vos questions.

contact.mayaexplor@gmail.com

Remplir notre questionnaire de demande de voyage

Durée : 19 jours
Où ? au Guatemala (HautesTerres, région de Tikal, Caraïbes), au Honduras (côte Nord et site archéologique de Copán) et au Nicaragua (villes coloniales et volcans)
Vol international : arrivée à Ciudad de Guatemala
Vol international : départ de Managua (Nicaragua)
Tout public - Niveau découverte
Circuit personnalisable
Un circuit combinant les terres mayas du Guatemala et les principaux sites historiques et naturels du Honduras et du Nicaragua. Bien entendu, l’itinéraire est personnalisable.



Le voyage
  • La découverte de 7 sites classés par l’Unesco au Guatemala, au Honduras et au Nicaragua
  • Les villes historiques d’Antigua, Léon et Granada et leurs maisons coloniales colorées
  • L’exploration des sites archéologiques les plus importants de la partie Sud du Monde Maya avec nos guides francophones spécialisés
  • Une grande diversité de paysages et d’atmosphères dans un seul voyage de 19 jours

Explorer l’Amérique centrale, sa pluralité culturelle et humaine, ses écosystèmes variés et ses paysages contrastés, c’est ce que vous propose cet itinéraire qui vous emmènera à travers trois pays magnifiques, encore préservés du tourisme de masse. De l’altiplano du Guatemala aux réserves côtières du Honduras, en passant par les villes coloniales et les volcans du Nicaragua, vous découvrirez les richesses naturelles et culturelles de la région.

Quelques extensions de séjour possibles

  • Les sites archéologiques de Yaxhá et de Topoxté dans la région de Tikal
  • Excursions dans la région de Tela (parc botanique de Lancetilla, réserve de Punta Izopo, rafting, etc.)

(voir toutes nos extensions)

Ce que pensent nos voyageurs de ce circuit :
  • Pourquoi avoir choisi Mayaexplor ?

    Après avoir comparé différentes propositions émanant d’autres organismes de voyage, MAYAEXPLOR a été choisi pour les raisons suivantes : proposition cadrant le mieux aux aspirations de mon épouse et de moi-même (intérêt pour les découvertes géographiques et sociologiques du pays, intérêt pour la découverte des monuments Mayas, intérêt pour la découverte de la faune et de la flore avec la possibilité de safaris photos) ainsi que pour le respect de notre souhait pour le sens du circuit et les judicieux conseils pour le choix des hôtels.

    Marcel J.
    Groupe d'amis
  • Quelles sont vos appréciations sur la qualité des prestations concernant :

    – Le(s) chauffeur(s) (ponctualité, conduite sûre, amabilité, capacité à donner des informations au besoin, etc.) ?

    Tous les qualificatifs énoncés sont très largement respectés par HECTOR toujours « aux petits soins » et attentif à ce que nous soyons entièrement satisfaits et dans les meilleures conditions qu’il puisse trouver.

    -Le(s) guide(s) (qualité des interventions, contact avec le groupe…) ?

    Toujours à l’écoute, nous n’avons qu’à louer de la manière dont le guide de Mayaexplor nous a épaulé, guidé, expliqué, raconté tout ce que nous pouvions voir, n’hésitant pas, d’ailleurs, à nous proposer des éléments qui ne figuraient pas forcément dans le programme détaillé remis avant le départ.

    Marcel J.
    Couple
  • Pourquoi conseillerez-vous Mayaexplor à des amis s’ils envisageaient de voyager au Guatemala ?

    Organisme connaissant très bien le GUATEMALA et proposant un parcours de visite et des hôtels en rapport avec les souhaits du client.

    Marcel J.
    Couple
L’itinéraire
L’itinéraire jour par jour

Jour 1Arrivée au Guatemala le samedi

L’itinéraire sera modifié si vous devez arriver un autre jour de la semaine afin de concorder avec les jours de marché de Chichicastenango (les jeudis et dimanches) et à Sololá (les mardis et les vendredis)

Hébergement : hôtel (Ciudad de Guatemala).


Accueil à l’aéroport de Ciudad de Guatemala par votre chauffeur. Court transfert à l’hôtel.

Nuit dans le 10e arrondissement de la capitale.

Jour 2Marché maya et village de Chichicastenango

Repas inclus : petit déjeuner.
Hébergement : hôtel (Panajachel 1ère nuit).


A travers les champs et aux pieds des volcans, route à travers l’altiplano pour le village de Chichicastenango, riche en traditions (1965 m d’altitude). On y a d’ailleurs retrouvé un des rares écrits précolombiens : le Popol Vuh, considéré comme l´équivalent de la Bible pour les Mayas Quichés. Mais le village est surtout connu pour ses marchés extrêmement colorés et pour les scènes de syncrétisme religieux que l’on peut observer continuellement devant et dans son église coloniale. Cette église a été construite par les Espagnols au XVIème siècle à l’emplacement d’un ancien temple maya, les escaliers qui y mènent comportent une marche pour chaque mois du calendrier Maya, soit dix-huit.

En vous promenant dans les ruelles, vous découvrirez ainsi un des plus célèbres marchés d’artisanat de la région. Explosion de couleurs ! Vous y trouverez des objets en bois, en argent, mais aussi des tissus, des fruits et de l’encens traditionnel (« copal »). Parmi les plus beaux objets que vous pourrez acheter figurent les « huipils », les blouses brodées portées par les femmes et les masques de danseurs traditionnels.

A 10 minutes de marche du village, se trouve le cimetière. Se promener entre les tombes colorées permet souvent d’observer de belles cérémonies mayas demandant conseil ou aide aux ancêtres de la famille en suivant des rituels ancestraux. Il est également possible de marcher jusqu’à la colline de Pascual Abaj, où les Mayas réalisent des cérémonies qui mélangent des rites catholiques et mayas.

Transfert dans l’après-midi jusqu’à Panajachel, village paisible situé à 1500 m, sur les rives du lac Atitlán, face aux trois volcans (couchers de soleil souvent impressionnants).

Nuit à Panajachel (deux nuitées prévues sur place).

Jour 3Lac Atitlán : villages mayas de Santiago, de San Antonio et de Santa Catarina

Repas inclus : petit déjeuner.
Hébergement : hôtel (Panajachel 2e nuit).


Le lac Atitlán est l’un des plus beaux du monde selon Aldous Huxley. Il se situe à 1500 m d’altitude en région tropicale (au Guatemala, le milieu tropical s’étend jusqu´à 1800 m d’altitude). Ce lac est encaissé dans une ancienne caldeira, entre trois hauts volcans de 3000 m.
La traversée en bateau du Nord au Sud du lac vous fera passer entre les colossaux volcans éteints pour arriver jusqu´à une baie tranquille où, dès l´aube, les pécheurs s´activent dans leur barques traditionnelles.
A Santiago, vous admirerez les riches vêtements traditionnels portés par les femmes, dont le fameux tocoyal : turban de plusieurs mètres de long porté dans les cheveux, les hommes portent de beaux pantalons blancs brodés d’oiseaux de toutes les couleurs. Vous pourrez y rendre visite à Maximón, dieu maya contemporain. Cette statue représentant le dieu est richement vêtue et attend ses fidèles dans une chapelle installée chez un membre de sa confrérie. Scènes étonnantes, entre fleurs, dévotion, encens et offrandes d’alcool.

Retour par bateau à Panajachel où vous retrouverez votre chauffeur pour visiter, via une route très panoramique (belles vues – arrêts photos possibles) et à pied dans les ruelles, les villages mayas pittoresques de la rive Nord-est du lac : San Antonio et Santa Catarina Palopó. Vous bénéficierez ainsi d’autres superbes perspectives sur le lac et ses trois majestueux volcans. A San Antonio, l’habit traditionnel des hommes est encore porté au quotidien, alors que dans la plupart des villages mayas des Hautes Terres, l’habit traditionnel n’est porté que par les femmes. Il consiste en une chemise à dominante rouge et un pagne de laine en damier blanc et marron. Dans ces villages, les habitants se dédient surtout à l’agriculture en terrasse, au tissage traditionnel et à l’élaboration de remarquables céramiques peintes à la main.
Retour à Panajachel et seconde nuit dans le village.

Jour 4Lac Atitlán : marché de Sololá et village de Concepción

Repas inclus : petit déjeuner.
Hébergement : hôtel (Antigua 1ère nuitée).


Le matin, court transfert et promenade dans le authentique village de Concepción, où les habitants se consacrent principalement à l’agriculture en terrasse d’oignons et autres légumes. L’église du village est une des rares églises coloniales à avoir conservé sa charpente d’origine (XVIe siècle) à travers les siècles et les tremblements de terre.  Puis arrêt au marché maya de Sololá, très vivant et authentique. La position géographique de ce village, situé entre l’Altiplano et la plaine côtière pacifique, explique que l’on y rencontre un incroyable brassage de populations… et de vêtements traditionnels mayas multicolores.

Puis, traversée de l’altiplano sur la route panaméricaine. Arrivée à Antigua en milieu d’après-midi pour de premières découvertes de la petite ville accueillante. La place de la ville est pleine de vie et se pare, en soirée, d’éclairages mettant en évidence les belles façades coloniales.

Nuit en hôtel, dans le centre historique d’Antigua.

Jour 5Ville coloniale d’Antigua

Repas inclus : petit déjeuner.
Hébergement : hôtel (Antigua 2e nuit).


Endormie en milieu tropical entre les volcans Agua, Fuego et Acatenango, Antigua est  l’une des plus belles villes coloniales d’Amérique. Joyau d’architecture baroque, elle est classée Monument national et Monument des Amériques, et fait également partie de la prestigieuse liste du Patrimoine Mondial de l’humanité établie par l’Unesco. L’ancienne capitale, fondée au XVIe siècle par les espagnols a subi de nombreux séismes lors de son histoire, manifestations de l’omniprésence de la nature vivante et dynamique déifiée par les mayas  d’autrefois. En 1776, le gouvernement espagnol décide de déplacer la capitale dans un autre lieu, à Ciudad de Guatemala, figeant la ville d’Antigua dans le temps (la ville ne verra  plus de transformations à partir de ce moment) en une ville à l’architecture coloniale et aux superbes ruines et jardins du plus grand romantisme.
La ville se visite agréablement à pied, ses principaux monuments se situent dans le centre historique: église de la Merced, cathédrale, place centrale, couvents des Capuchinas et de Santa Clara, Parque de la Union.

Seconde nuit à Antigua.

Jour 6Randonnée guidée dans le Parc national du Volcan Pacaya (actif)

Repas inclus : petit déjeuner
Hébergement : hôtel (Ciudad de Guatemala).
Excursion guidée.


Niveau de marche modéré.

Randonnée accessible pour toute personne active et habituée à randonner sur sentiers de forêt.

Dénivelée positive : 350 m. Dénivelée négative : 350 m. 3 h 30 de marche. (Possibilité de faire la randonnée en cheval tenu).

 

Transfert jusqu’au Parc national du volcan Pacaya. Pour votre randonnée, un guide du Parc national vous accompagnera dans votre observation du volcan depuis le centre des visiteurs jusqu’à sa base recouverte d’anciens champs de lave noire. Quand le temps est dégagé, on peut admirer non seulement le Pacaya (sommet à environ 2552 m) mais aussi plusieurs volcans de la cordillère volcanique, comprenant l´impressionnant volcan Fuego (« Feu »), très actif. En fonction de l’activité éruptive, possibilité d´observer les coulés de lave incandescente. Le volcan Pacaya est l’un des volcans les plus actifs d’Amérique centrale… et l´un des plus faciles à observer de la région !

Transfert l’après-midi à Ciudad de Guatemala. Nuit dans le 10e arrondissement de la capitale.

Jour 7Site archéologique d'Aguateca

Repas inclus : petit déjeuner.
Hébergement : hôtel (Flores).
Visite guidée en français incluse : site archéologique d’Aguateca.
Vol Ciudad de Guatemala – Flores inclus.


Court transfert pour l’aéroport de Ciudad de Guatemala. Vol à 6h30 pour Flores (50 min). Belles vues aériennes sur la région du Peten où se trouvent les principaux sites mayas restaurés du Guatemala et les Parcs nationaux réserves de la forêt tropicale.

Accueil, à votre arrivée à l’aéroport de Flores, par votre guide francophone spécialiste du site d’Aguateca puis route vers le Sud du pays pour rejoindre le fleuve La Pasión et le village de Sayaxché. Vous y retrouverez votre batelier. Avec lui, sur une barque motorisée, vous remonterez la rivière Petexbatun, affluent du fleuve La Pasión. Dans une nature luxuriante, vous pourrez observer une faune et une flore d’une exceptionnelle richesse telle de nombreuses espèces d’oiseaux. Sur les bancs de sable, il est souvent possible d’observer de petits crocodiles, parfois des tortues. Petit à petit, la rivière se rétrécira et vous rentrerez dans le Parc archéologique d’Aguateca à travers les méandres formés par la rivière dans la jungle.

C’est principalement dans cette région que les archéologues commencèrent à trouver des traces des vagues d’invasions de peuples originaires de ce qui est actuellement le Mexique et qui contribuèrent à déstabiliser les sociétés mayas de la région tant sur le plan politique qu’économique au IXe siècle de notre ère. Certains sites de la région possèdent en effet des architectures et des stèles d’un style très différent de celui des mayas. Les fortifications des sites et les nombreuses représentations de personnages en armes montrent que la région se trouvait dans un état de guerre permanente.

A Aguateca, les mayas avaient fortifié leur ville grâce à un exceptionnel système de failles géologiques (il atteint parfois 50 m de profondeur !). Il est possible pour les voyageurs d’y pénétrer par un sentier très incliné avant de rentrer dans la partie archéologique (en option : c’est la seule difficulté technique de cette excursion accessible à tous les voyageurs actifs).

Le site archéologique, en retrait des routes touristiques classiques, est incontestablement un des sites du pays les plus mystérieux. Il ravira les visiteurs amoureux de nature de par son accès par rivière dans la jungle et la forêt qui le recouvre.

L’accès et la visite de ce site présentent un aspect « aventure » remarquable (sans difficulté).

Après la visite du site, retour avec votre bateler au village de Sayaxché pour y retrouver votre chauffeur.

Nuit sur l’île de Flores. Les petites rues en pavé sinuent entre les maisons colorées et offrent de belles vues sur le lac Peten Itza (magnifiques couchers de soleil).

Jour 8Site archéologique et Parc national de Tikal

Repas inclus : petit déjeuner.
Hébergement : lodge (Tikal).
Visite guidée en français incluse : site archéologique et Parc national de Tikal.


Transfert pour le Parc national de Tikal. Pour rejoindre l’entrée du site archéologique, vous traverserez la partie Sud du Parc national, une belle occasion d’apercevoir des animaux et d’observer la forêt tropicale. Visite du site archéologique de Tikal avec un guide francophone spécialiste du site et du Parc. Le Parc national de Tikal est l’un des rares biens du patrimoine mondial inscrit dans la liste de l’Unesco à la fois sur des critères naturels et culturels, tant pour son extraordinaire biodiversité, que pour son importance archéologique Cet ancien centre cérémoniel, occupé principalement du IXe siècle avant notre ère au IXe siècle de notre ère, se situe au cœur d’une réserve naturelle de plus de 576 km2 de forêt tropicale. Avec ses pyramides majestueuses (le temple IV mesure plus de 70m de hauteur !), Tikal est le site maya le plus impressionnant du pays, voire du Monde Maya. Pendant la période précolombienne, le rayonnement politique, économique et culturel de cette immense métropole maya s’étendait jusqu’aux hauts plateaux mexicains ! Votre guide vous fera découvrir la faune et de flore en parallèle à la visite archéologique. Les différents écosystèmes protégés abritent plusieurs espèces de singes, des fourmiliers, plus de 300 espèces d’oiseaux, mais aussi des cerfs et des coatis. Les différentes espèces végétales tropicales sont tout aussi passionnantes, il y a plus de 200 espèces d’arbres dans la réserve.

Possibilité de visiter les musées situés près du centre des visiteurs. Ils abritent de belles pièces et constituent un complément intéressant à la visite du site.

Nuit en lodge pour mieux profiter encore de la magie de Tikal. A l’aube et au crépuscule, les coatis, les dindons ocellés et les agoutis s’approchent parfois des alentours des lodges et sont alors plus faciles à observer.

Jour 9Descente du Rio Dulce

Repas inclus : petit déjeuner.
Hébergement : hôtel (Livingston 1ère nuitée).


Route à travers la région du Peten, pour rejoindre le fleuve du Rio Dulce. Dernière région à avoir été recolonisée par les guatémaltèques d’aujourd’hui (au XXe siècle), le Peten fut un des foyers d’occupation maya les plus importants pendant les premiers siècles de notre ère ! Les dernières études réalisées grâce aux analyses menées avec la technique du lidar ont prouvé que plusieurs millions de mayas ont occupé ces terres fragiles pendant 18 siècles !

Après le repas de midi, excursion en barque motorisée sur les eaux tranquilles du río Dulce.

Porte d’entrée de la mer des Caraïbes et plus grand fleuve du pays, le Rio Dulce relie la mer des Caraïbes et le lac Izabal le plus étendu du Guatemala (590 km2). Ce lac et le fleuve représentent un des plus importants éléments du réseau hydrographique de l’Est du pays, permettant l’écoulement des eaux pluviales des Hautes Terres du Guatemala jusqu’à l’Atlantique. Au départ de l’excursion, visite libre du petit fortin de San Felipe qui protégeait les entrepôts espagnols des incursions des pirates et corsaires installées sur les rives du lac Izabal. Aujourd’hui, ce charmant petit fortin fait figure d’image carte postale de la région ! Après la visite du fortin, direction vers l’Est pour descendre le Rio Dulce jusqu’à la mer. Avec sa végétation tropicale luxuriante, les rives du  fleuve comportent plusieurs réserves naturelles : falaises impressionnantes, îles aux oiseaux, mangroves, où les pirates se cachaient pour attaquer les navires pleins de richesses qui repartaient vers l’Espagne. Singes, fourmiliers, toucans, coatis, iguanes, lamantins, pélicans, aigrettes, hérons habitent cette région riche. A mi-parcours, visite de l’association villageoise maya Ak Tenamit pour découvrir la forêt tropicale et l’artisanat des mayas Kekchis, en remontant un affluent du fleuve. Dernière partie du fleuve avant d’arriver à la mer, les gorges du fleuve représentent l’une des plus belles parties de l’excursion.

Arrivée à Livingston. Nuit dans le village (deux nuitées prévues sur place).

Jour 10 Village de Livingston, cascades de Siete Altares et plage de Playa Blanca

Repas inclus : petit déjeuner.
Hébergement : hôtel (Lívingson 2e nuit).


Notre batelier vous rejoindra à l’embarcadère de votre hôtel pour une belle excursion : en longeant la côte nord, vous rejoindrez par bateau le site naturel de Siete Altares (les 7 autels), de jolies cascades d’eau douce dans la forêt tropicale (baignade possible), puis ensuite vous pourrez profiter de la plage de sable blanc de Playa Blanca : hamac, chaises longues, cocotiers et pélicans.

Retour à Livingston vers midi. Après-midi libre pour profiter de l’ambiance caraïbe du village.

La population de ce village isolé du reste du pays est encore majoritairement constituée de noirs Garifunas, peuple vivant sur les côtes atlantique entre Belize, Guatemala, Honduras et Nicaragua. Ce peuple à l’histoire unique s’est formé grâce à une fusion d’esclaves noirs et d’indiens Caraïbes au cours du XVIIe siècle. En 2001, la danse, la musique, la religion et la langue garifunas ont été déclarées chef-d’œuvre du patrimoine oral et immatériel de l’humanité par l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO).

Suggestion : déguster en terrasse de café une « coco loco », noix de coco avec du rhum ou gouter à la spécialité locale, le « tapado » un délicieux plat à base de lait de coco et fruits de mer.

Seconde nuit à Livingston.

Jour 11 Fort d'Omoa et côte Caraïbes du Honduras

Repas inclus : petit déjeuner.
Hébergement : hôtel (Tela 1ère nuit).


Court transfert en bateau de Livingston jusqu’à Puerto Barrios, l’ancien grand port atlantique du pays, puis route pour le Honduras et passage de la frontière (frontière Entre Rios). Vous longerez la côte caraïbe pendant une grande partie du trajet. Sur la route, visite libre du fort colonial de San Fernando à Omoa, autre fortification qui protégeait la cote nord du Honduras des nombreuses incursions de pirates et de corsaires. Considéré comme une des structures défensives les plus importantes d’Amérique centrale, le fort fut construit entre 1756 et 1775 et permit aux colons espagnols de développer un port par lequel ils pouvaient commercer avec l’Espagne.  On raconte que la forteresse fut attaquée plusieurs fois par les pirates : par les Anglais, puis par le pirate d’origine française Luis, et d’autres. Le fort a été déclaré Centre historique national en 1959. Collé à la forteresse, vous pourrez également visiter le petit musée.  

Arrivée en milieu d’après-midi à Tela, première ville fondée par les colons espagnols au Honduras (1524). Ici, il fait en moyenne 26°C.

Hôtel face à la mer des Caraïbes.

Jour 12Réserve naturelle de Punta Sal : Parc national Jeannette Kawas

Repas inclus : petit déjeuner et repas de midi dans le Parc.
Hébergement : hôtel (Tela 2e nuit).
Excursion guidée.


Excursion guidée par barque motorisée. Vous traverserez une large baie pour rejoindre la presqu’île de Puntal Sal. Le Parc national Jeannette Kawas (du nom d’une activiste écologiste reconnue pour son engagement pour la protection de la région face à l’extension des plantations de palmiers produisant de l’huile de palme) a une superficie de 780km2 et comprend à travers ses plages, lagunes, récifs coralliens, rivières une grande variété d’écosystèmes (forêt humide tropicale, mangrove, forêt inondables, marais…). On y a recensé 427 espèces d’oiseaux, plus de 35 espèces de mammifères et près de 500 espèces d’arbres et arbustes.

Vous pourrez vous baigner sur une jolie plage et dans une lagune. Peut-être aurez vous la chance d’y observer des lamantins, ces cousins des dogons, également surnommés « vaches de mer » et qui auraient donné naissance à la légende des sirènes !

Retour et seconde nuit à Tela.

Jour 13Site archéologique de Copán

Repas inclus : petit déjeuner.
Hébergement : hôtel (Copán Ruinas).
Visite guidée en français incluse : site archéologique de Copán et de son musée principal.


Route le matin vers le Sud du Honduras et le site de Copán.

Visite l’après-midi avec un guide francophone spécialiste du site archéologique de Copán. Les stèles de ce site sont des chefs d’œuvre de l’art maya. L’escalier sculpté est également exceptionnel. Ce site est considéré comme l’Athènes du monde maya et classé par l’Unesco et le grand musée du site est immanquable : y ont été réunis de nombreux bas et hauts reliefs, stèles et décorations de temples. Le site de Copán se situe dans une vallée tropicale à quelques 600 m d’altitude.  Le parc archéologique est toujours recouvert d’une belle forêt tropicale et, au cours de votre visite, vous pourrez assister à des vols de splendides aras macaos (aras rouges), oiseau national du Honduras.

Nous vous recommandons de déguster après les visites, l’excellent café de la région.

A deux pas de la jolie place du village, vous pourrez visiter les deux petits musées proposant un complément particulièrement intéressant à la visite du site archéologique.

Nuit dans l’accueillant village de Copán Ruinas, à l’architecture coloniale.

 

Jour 14Traversée du Honduras d’Ouest en Est

Repas inclus : petit déjeuner.
Hébergement : hôtel (Tegucigalpa).


Cette journée de transfert vous permettra de découvrir le relief montagneux de la partie centrale du Honduras puis les environs du lac de Yojoa.

Avant d’arriver à la capitale Tegucigalpa, arrêt dans le village de Comayagua qui possède une jolie place centrale d’architecture coloniale. La ville fut la capital de la province et de l’Etat jusqu’en 1825 et a donc été un important centre religieux et politique pendant plus de 3 siècles, jusqu’à ce que la capitale soit transférée à Tegucigalpa en 1880. Fondée en 1537 par le capitaine espagnol Alonso de Cáceres, le passé colonial de la ville se remarque tant dans ses églises, que dans son impressionnante cathédrale et que sur ses places. La cathédrale possède une des horloges les plus anciennes d’Amérique. Pendant la Semaine Sainte, Comayagua se couvre de tapis de couleur et ses rues se remplissent de processions. La ville célèbre également avec grands fastes sa patronne, la Vierge de l’Immaculée Conception (le 8 décembre).

Nuit à Tegucigalpa.

Jour 15Ville coloniale de León

Repas inclus : petit déjeuner.
Hébergement : hôtel (León).


Passage au Nicaragua et découverte du centre historique de León.

León est une ville active, située à 90 km de la capitale Managua.

Son héritage colonial est très riche (la ville coloniale a été fondée en 1524). Sa cathédrale ( Basílique de la Asunción) construite pendant la seconde moitié du XVIIIe siècle : de style baroque, ses tours sont de style néoclassique : c’est une des plus grandes cathédrales d’Amérique central (classée à l’Unesco).

Au gré de votre promenade, vous pourrez apprécier les places du centre de la ville, les églises de la Recoleccion (fin XVIIIe), de San Francisco (XVIIe) ou du Calvario.

Dans la faculté de Sciences et Technologies, et autour de l’université : nombreuses fresques sur la révolution sandiniste !  L’histoire contemporaine de Leon est en effet étroitement liée à celle de la révolution sandiniste et à l’opposition d’une grande partie de la population de la ville à la dictature de Somosa. Nuit à Leon.

Jour 16Ville coloniale de Leon et excursion au volcan Cerro Negro

Repas inclus : petit déjeuner.
Hébergement : hôtel (Granada 1ère nuit).
Excursion guidée.


Au choix : matinée libre à León ou pour les randonneurs expérimentés excursion dans le Parc national du volcan actif Cerro Negro.

Niveau de marche modéré.

Randonnée accessible pour toute personne habituée à randonner sur sentiers à pente très prononcée (terrains sableux sur le volcan même). 2 à 3 h de marche.

Le volcan cerro Negro doit son nom à la couleur du sable et des pierres volcaniques qui le recouvrent. Aucune végétation n’y pousse. Il s’agit d’un des plus jeunes volcans de la planète de quelques 400 ans de formation. Son sommet est à 726 m d’altitude. Après sa formation, il atteint 50 m de hauteur en à peine deux semaines. Il est actif et a eu 23 éruptions au total.

De son sommet, si le ciel est dégagé, vue à quasi 360 degrés sur la région de Leon et une partie de la cordillère volcanique du Nicaragua (volcans Telica, San Cristobal, El Hoyo, Cerro Asososca).

Transfert l’après-midi à Granada, autre joyau colonial d’Amérique centrale.

Première nuit à Granada.

Jour 17Ville coloniale de Granada

Repas inclus : petit déjeuner.
Hébergement : hôtel (Granada 2e nuit).


Journée libre pour découvrir la belle ville de Granada. Joyau colonial, Granada est réputée pour son architecture coloniale particulièrement bien conservée. Surnommée par certains la « Grande Sultane » de par ses bâtiments de style andalou mauresque (contrairement à León sa ville sœur, qui a plus d’apparences castillanes), d’autres préfèrent la nommer le « Paris de l’Amérique centrale », de par l’élégance de nombreux bâtiments construits dans la seconde moitié du XIXe siècle après les saccages perpétrés par le flibustier William Warker qui prétendait prendre le contrôle de l’Amérique centrale avec l’aide du gouvernement des Etats-Unis. Granada est indéniablement l’une des plus élégantes villes d’Amérique centrale. La ville est située au bord du lac Nicaragua (aussi appelé Cocibolca) dominé par le volcan Mombacho. Parmi les monuments coloniaux les plus intéressants, en plus de la superbe place centrale : l’église et couvent de San Francisco, la cathédrale, le palais épiscopal…

Des centaines d’ilots sont parsemés sur la partie du lac adjacente à la ville.

Si vous ne souhaitiez pas consacrer toute votre journée à la visite de la vile coloniale : vous pourrez parcourir le lac entre ces îlots de tailles variées, facilement accessibles par barque motorisée (excursion incluse dans nos services).

Seconde nuit à Granada.

Jour 18Volcan Masaya

Repas inclus : petit déjeuner.
Hébergement : hôtel (Managua).


Route pour le Parc national du volcan Masaya.

Facilement accessible (accès en véhicule), le Parc national est un endroit véritablement exceptionnel. On y trouve le plus grand lac d’origine volcanique du Nicaragua, le lac Masaya, et un complexe volcanique gigantesque (le Masaya ou Popogatepe, qui signifie « montagne en feu »). Ce complexe volcanique possède cinq cratères dont un particulièrement actif. Le complexe Masaya est composé d’une caldeira de 6 × 11,5 km de large avec des parois abruptes pouvant atteindre 300 m de profondeur et d’un groupe de jeunes cônes à l’extrémité nord-ouest. Le lac de Masaya d’environ 900 ha occupe l’extrémité orientale de la caldeira. Le volcan est la résultante d’effondrements successifs d’un ancien volcan bouclier, qui ont donné forme à un ensemble de fractures circulaire de quatre kilomètres de diamètre !

On peut accéder en voiture jusqu’au bord de l’immense cratère actif (cratère Santiago) situé en contre bas de la route.  Un paysage à couper le souffle !

En milieu d’après-midi, route pour la capitale du Nicaragua, Managua, où vous passerez la dernière nuit de ce voyage. Déclarée capitale en 1852, sa situation géographique entre León et Granada fut primordiale. Son nom vient de la langue náhuatl et signifie « endroit entouré d’eau ».

Nuit à Managua.

Jour 19Vol retour

Repas inclus : petit déjeuner.


Transfert à l’aéroport de Managua pour votre vol retour.

Le budget

Coût en US $, par personne, en chambre double, selon le nombre de participants :

en hôtels 2 / 3 * (catégorie A) ou en hôtels 3 / 4 * (catégorie B)

2 personnes
3 personnes
4 personnes
A
B
A
B
A
B
3235
3650
2617
3032
2300
2710

5 personnes
6 personnes
7 personnes
A
B
A
B
A
B
2149
2559
2173
2583
2091
2496

Supplément chambre single
Réduction chambre triple
A
B
A
B
555
830
135
170

Détails de toutes les prestations : contactez-nous

N’hésitez pas à nous demander des programmes et des itinéraires personnalisés adaptés à vos souhaits et contraintes : nous sommes des spécialistes du voyage personnalisé au Guatemala et dans l’ensemble du Monde maya !

Le prix comprend :

  • 18 nuitées en hôtels 2/3* ou 3/4 * en chambre double ;
  • les petits déjeuners américains ;
  • les transferts et transports terrestres en véhicules privés ( A/C ) avec chauffeur (J1 à J6 avec chauffeur francophone pour la découverte des Hautes Terres du Guatemala *) ;
  • les transferts en bateaux privés au Guatemala : de Panajachel à Santiago Atitlán (aller/retour) le J3, pour rejoindre le site archéologique d’Aguateca le J7, de Rio Dulce à Lívingston le J9, à Siete Altares et Playa Blanca le J10 et de Lívingston à Puerto Barrios le J11 ;
  • le vol Ciudad de Guatemala – Flores le J7 ;
  • l’entrée des sites d’Aguateca le J7 de Tikal le J8 ;
  • l’entrée du site de Copán le J13 ;
  • les visites guidées avec guides spécialistes francophone* à Aguateca le J7, à Tikal le J8 et à Copán le J13 ;
  • l’excursion guidée en privé dans le Parc national du volcan Pacaya le J6 (transferts, entrées et guide du Parc national) ;
  • l’excursion en privé dans le Parc national du volcan Cerro Negro le J16 (transferts et guide hispanophone) et l’excursion en privé le J17 sur le lac Nicaragua autour des « Isletas » (en barque motorisée).

* francophone(s) si disponibilité au moment de votre inscription.

Le prix ne comprend pas :

  • les vols internationaux ;
  • les services de guides autres que ceux indiqués dans le programme ;
  • les taxes d'aéroport ;
  • les frais de passage aux frontières ;
  • vos assurances voyage (annulation/interruption de séjour/perte de bagages/assistance) ;
  • les suppléments imposés par certains hôtels pendant les fêtes de fin d’année et pendant la semaine de Pâques ;
  • les entrées aux sites, musées et réserves autres que celles indiquées dans la rubrique « Le prix comprend » ;
  • tout ce qui n’est pas indiqué dans la rubrique « Le prix comprend ».

Vos dépenses sur place :

  • les repas autres que ceux indiqués ;
  • les boissons et achats personnels ;
  • les pourboires ;
  • les entrées autres que celles indiquées dans la rubrique « Le prix comprend » ;
  • les frais de passages aux frontières du Honduras et du Nicaragua (de l’ordre de quelques dollars US : démarches administratives rapides et faciles à accomplir personnellement selon législation centraméricaine.

Ajustement tarifaire :

Les prix publiés sont des prix hors période de fêtes de fin d’année et hors semaine de Pâques (augmentation des prix des hôtels possibles sur ces deux périodes).

Calendrier de paiement :

A plus de 35 jours de la date de départ du voyage, vous devrez régler un acompte de 40 % du prix total du voyage à l’inscription. Pour toute inscription à moins de 35 jours de la date du départ, le paiement doit être effectué en une seule fois et pour la totalité du prix du voyage. Le solde du prix du voyage devra être réglé, au plus tard 35 jours avant la date de départ.

Sur le terrain
L’organisation

L’équipe :

  • des chauffeurs francophones ou hispanophones de nos équipes (francophone les 4 premiers jours sur les Hautes Terres du Guatemala sous réserve de disponibilité au moment de votre inscription) ;
  • des bateliers expérimentés avec qui nous travaillons depuis de nombreuses années ;
  • des guides sélectionnés pour leur connaissance du terrain et leurs compétences (expérience, sérieux, aptitude à gérer un groupe, aptitude linguistique) ;
  • l’équipe de bureau disponible pour toute question et pour le suivi pendant le déroulement de votre voyage.

Les déplacements :

  • transferts terrestres en véhicules privatifs avec air conditionné ;
  • transferts privatifs en bateau sur le lac Atitlán le J3, pour rejoindre le site archéologique d’Aguateca le J7, de Rio Dulce à Lívingston le J9, à Siete Altares et Playa Blanca le J10 et de Lívingston à Puerto Barrios le J11 ;
  • le vol intérieur entre Ciudad de Guatemala et Flores le J7.

L’hébergement :

Hôtels 2-3* ou 3-4* selon la catégorie que vous aurez choisie, en chambre double.

L’hébergement en chambre individuelle ou en chambre triple est possible (nous consulter).

Quelque soit leur catégorie, les hôtels sont choisis, avant tout, en fonction de leur charme, de leur confort, et de leur situation.

Nous vous invitons à regarder en détail la sélection d’hôtels que nous vous enverrons : les sites Internet des hôtels vous permettront de mieux comprendre nos choix et de vérifier la qualité des hôtels. En terme de rapport qualité / prix / situation / charme, ils sont reconnus comme les meilleurs du pays.

Concernant  l’attribution du nombre d’étoiles par hôtels : il n’existe pas de normes officielles au Guatemala pour la classification des hôtels. Le nombre d’étoiles que nous indiquons est le résultat d’un recoupement entre nos choix personnels, les avis de nos voyageurs et les appréciations communément admises par les autres professionnels locaux.

Les repas :

  • petits déjeuners à l’hôtel.

Argent/devises :

Au Guatemala 
La devise est le quetzal guatémaltèque (GTQ).

Taux de change (cours indicatif) : 1 US$ = 7.60 GTQ.

Le dollar américain est la monnaie de référence et peut être utilisé quasiment partout. Il est très difficile de changer des euros. Les petits achats se font en monnaie locale. Les cartes de crédit Visa sont bien acceptées, la MasterCard est un peu plus compliquée à utiliser ; des distributeurs automatiques de billets (ATM) sont disponibles dans les grandes villes, à côté des banques et dans de nombreuses stations services et centres commerciaux.

Au Honduras 
La devise est la Lempira hondurienne (HNL).

Taux de change (cours indicatif) : 1 US$ = 25 HNL.

Distributeurs de billets (ATM) nombreux dans le pays.

Au Nicaragua 
La devise est le Cordoba (NIO).

Taux de change (cours indicatif) : 1  US$ = 35 NIO

Distributeurs de billets (ATM) nombreux dans le pays.

 

Photos